octobre 2017
Portrait

Kylian Mbappé : la France-Afrique a un incroyable talent !

Par Hugues Berthon
Partage

18 ans et 18 millions d’euros de salaire net par an : le nouvel attaquant du Paris Saint-Germain est au centre de toutes les attentions. Désormais STAR mondiale, l’enfant de la banlieue parisienne, né de mère algérienne et de père camerounais, cherche à garder la tête sur les épaules.

Un transfert pharaonique : le deuxième le plus cher de l’histoire du football. Un talent indéniable : cet été, tous les grands clubs européens ont voulu s’attacher ses services. Et, enfin, une maturité surprenante : à 18 ans, le nouvel attaquant du PSG, et désormais star mondiale du football a, dans ses propos et son attitude, les pieds bien sur terre. Plutôt rare dans un milieu où l’on a vite fait de prendre la grosse tête. Avec Neymar le brésilien et Cavani l’uruguayen, Kylian Mbappé forme désormais un monstrueux trio d’attaque. Inimaginable il y a encore quelques mois, ce rêve est devenu réalité pour le jeune prodige qui a grandi en région parisienne avant de s’épanouir ensuite à Monaco.

L’histoire démarre à Bondy (Seine-Saint-Denis), à quelques minutes au nord-est de Paris, au début des années 90. Wilfried Mbappé rencontre Fayza Lamari. Lui est Camerounais d’origine, éducateur sportif au club de football. Elle est d’origine algérienne et handballeuse professionnelle pour l’AS Bondy. C’est le coup de foudre. En 1994, le couple, qui n’a pas encore d’enfant, accueille Jirès Kembo-Ekoko, 6 ans. Il vient de l’ex-Zaïre, où son père était footballeur professionnel. « Mes parents m’ont envoyé en France pour que j’aie une meilleure vie », explique Jirès. Les Mbappé le prennent sous leur aile.

Il s’entraîne à Bondy, puis file à l’Institut national du football de Clairefontaine(INF) avant de passer professionnel à Rennes. Kylian, lui, naît en 1998. Il en fait sa première idole avant de craquer, plus tard, pour Cristiano Ronaldo. Jirès est le grand frère rêvé. Contrairement à une rumeur, les Mbappé ne l’ont pas adopté, mais il les considère comme ses parents et appelle Kylian son « petit frère ». Et comme lui, Kylian, doué de la tête et des deux pieds, quitte Bondy pour l’INF Clairefontaine. Courtisé par Madrid, il visite, à l’invitation de Zinédine Zidane, les installations du Real fin 2012 et rencontre Ronaldo. Il choisit pourtant de rejoindre un autre club qui s’intéresse à lui, l’AS Monaco, à l’été 2013. La fusée « Kyky » (comme le surnomme Benjamin Mendy, son ex-partenaire monégasque) est lancée. Le commencement de la fulgurante ascension est un modèle de progression.

 

 

(...)

RETROUVEZ L'INTÉGRALITÉ DE CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO 373 D'AM... EN KIOSQUE !

 
Partage
À lire aussi dans TEMPS FORTS
TEMPS FORTS Récit Corée du Nord : voyage chez Kim
TEMPS FORTS Agenda Les festivals et les expos à ne pas rater en ce moment
TEMPS FORTS Analyse Gabon : un an déjà...
TEMPS FORTS Isabelle Adjani Au nom du père, au nom de l’art

Suivez-nous