Aller au contenu principal
Interview

Abd Al Malik
« L’urgence de tisser des liens »

Par Fouzia Marouf - Publié en mars 2021
Abd El Malik
 Abd Al Malik - AMANDA ROUGIER/AFRIQUE MAGAZINE

Engagé, ce rappeur et écrivain passionné de poésie vient de publier Réconciliation, ouvrage confession dans lequel il raconte en toute liberté les maux de ses contemporains et son histoire française.

Les oeuvres Abd El Malik

D’un calme olympien, béret vissé sur la tête, Abd al Malik est un auteur au contact direct Instantanément, avec son regard profond, son aura naturelle, on l’imagine jouer un rôle de Juste dans Shadows (1958), de John Cassavetes. Né à Paris en 1975, il déménage avec ses parents en République du Congo où il vit jusqu’à l’âge de 6 ans, entouré d’une famille chaleureuse. Le jeune Régis Fayette Mikano (de son vrai nom) quitte alors ces rives plantureuses pour Strasbourg et le quartier melting-pot du Neuhof, avec ses communautés venant du Maghreb, de Turquie, d’Asie et d’Afrique subsaharienne. Une véritable Tour de Babel des temps modernes  régie par une règle d’or : la solidarité. Adolescent amoureux des mots, poète maniant la rime avec  brio et témoin d’un quotidien parfois âpre, il crée avec son frère aîné Bilal le groupe de rap New African Poets (N.A.P.), en 1988. Animé par un éveil à la spiritualité, il se convertit au soufisme durant son adolescence et prend le nom d’Abd al...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

À 24 ans, cet acteur français d’origine congolaise a déjà plus de dix ans de carrière, tourne avec les plus grands du cinéma et se partage entre drame et comédie avec une aisance confondante.

Publié en avril 2021

À tout juste 30 ans, la cantatrice égyptienne s’est déjà produite dans les salles les plus renommées. Dans son premier album de récital, El Nour, la soprano fait vibrer des oeuvres arabes et européennes sous un jour nouveau

Publié en avril 2021

Véritable légende de la rumba congolaise, le chanteur angolais fait danser le continent depuis plus d’un demi-siècle. Le nouvel album de ce défenseur infatigable du panafricanisme, Lubamba, témoigne de sa passion et de son talent immuables.

Publié en avril 2021