Aller au contenu principal
Créateur

Andrea Iyamah pour une mode en formes

Par Luisa Nannipieri - Publié en septembre 2020

La designer nigériane travaille entre ses deux villes de cœur, LAGOS et Toronto. 

LANCÉE EN 2013 par la designer nigériane Dumebi Iyamah, cette marque a tout pour plaire aux esprits libres qui aiment les tenues légères et colorées. Andrea Iyamah est un label réputé pour ses collections de maillots de bain, aux coupes uniques et inclassables et aux graphismes inspirés par les différentes cultures du continent. 

Zane, Aisha et Kanem (de g. à dr.) sont quelques-uns des modèles phares de la créatrice Dumebi Iyamah

Les créations de la jeune femme, qui a commencé son entreprise quand elle n’avait que 17 ans, séduisent pour leurs dessins vibrants et leurs formes. Un mélange de modernité, avec des modèles soit très échancrés, soit aux lignes fines épousant les silhouettes féminines, ou encore au charme rétro. Dans la dernière collection printempsété, on retrouve par exemple des maillots deux-pièces avec culotte taille haute, comme le Motuka ou le Kanem, assortis de ceintures à l’allure vintage. Certaines pièces affichent l’une des signatures de la marque : les finitions en forme de feuille. Pour les filles espiègles, qui aiment se faire remarquer sur la plage, les bikinis Arifa ou Wasuki, ou le une-pièce Zaria, sont des incontournables. Leurs couleurs brillantes attirent les regards et la disposition des lignes autour de la taille, des hanches ou des épaules donne vie à des illusions optiques pensées pour mettre en valeur les formes, à l’intérieur et en dehors de l’eau. Mais chez Andrea Iyamah, il n’y a pas que des maillots de bain : robes vaporeuses pour la plage, tenues de ville ou pantalons casual-chic mais aussi robes de mariée tendances et sur commande. Tout étant rigoureusement produit entre Lagos et Toronto, les deux villes de cœur de la designer

Dans la même rubrique

Quand la porcelaine de Limoges rencontre le célèbre tissu africain. Une entreprise lancée en 2019 par Absa Char Say.

Publié en avril 2021

Éloi Ficquet est spécialiste de l’Éthiopie et de la Corne de l’Afrique à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Son dernier ouvrage, coécrit avec Gérard Prunier, s’intitule Understanding Contemporary Ethiopia. Il nous explique que ces tensions, récurrentes en Éthiopie depuis le Moyen Âge, pourraient rebattre les cartes dans toute la région.

Publié en avril 2021

La guerre planétaire entre Spotify et Apple Music ouvre un front sur le très prometteur marché africain. Mais les acteurs locaux n’ont pas dit leur dernier mot.

Publié en avril 2021