janvier 2020
Architecte, Royaume-Uni

David Adjaye

Par Zyad Limam
Partage

ON RÊVERAIT de faire son métier avec ce talent, cette capacité à imaginer, à dessiner les plans, à construire le monde. Né en Tanzanie en septembre 1966, fils d’un diplomate ghanéen, David Adjaye suit son père de poste en poste avant d’atterrir à Londres à l’âge de 9 ans. Et de commencer l’aventure qui fera de lui l’un des architectes les plus talentueux de sa génération. David Adjaye a signé près de 70 projets à travers le monde. Dont le magnifique et émouvant Musée national de l’histoire et de la culture afro-américaine à Washington. Un travail en collaboration avec les cabinets Freeland et Bond. Une construction-conception de bas en haut, en commençant en sous-sol, dans les profondeurs de la terre, depuis les siècles sombres de l’esclavage et de la traite, et en remontant progressivement les étages, avec l’émancipation progressive des Noirs américains, les victoires, et le nouveau racisme. Adjaye, architecte global, symbole d’une migration réussie, cultive sa dynamique des origines et son africanité. On lui doit un unique livre, en sept volumes, Adjaye Africa Architecture (2011), pérégrination urbaine photographique, et dessinée dans plus de 50 villes du continent. Sur sa table de travail, le projet de la controversée cathédrale nationale du Ghana, à Accra. Et celui d’un grand musée qui rassemblerait les œuvres d’art du grand royaume de Bénin, œuvres aujourd’hui disséminés aux quatre coins TIZIANO JAVIER SIRVENT/REDUX-REA du monde occidental… 

Partage
À lire aussi dans TEMPS FORTS
LES AFRO CONQUÉRANTS Écrivaine, France Leïla Slimani
LES AFRO CONQUÉRANTS Banquier, Suisse Tidjane Thiam
LES AFRO CONQUÉRANTS Élue de la chambre des représentants, États-Unis Ilhan Omar
LES AFRO CONQUÉRANTS Dirigeant, France Momar Nguer

Suivez-nous