Aller au contenu principal

Des millions pour produire des vaccins africains

Par Jean-Michel Meyer - Publié en août 2021
Share

Afrique du Sud, Maroc, Algérie, Sénégal… Les projets pour fabriquer des doses sur le continent se multiplient – sans encore briser sa dépendance.

​​​​​​​L’ Afrique produit 1 % des vaccins qu’elle administre. Dépendre à 99 % des importations pour protéger les populations contre le Covid-19 n’est plus supportable. « L’Afrique a besoin d’une campagne de vaccination, avec des vaccins produits en Afrique », a insisté Gerd Müller, le ministre allemand du Développement, le 10 juillet, à l’annonce de la construction d’une usine, pilotée par l’Institut Pasteur de Dakar, qui produira 25 millions de doses par mois contre le Covid-19 d’ici la fin 2022. Le site, qui doit coûter 200 millions d’euros, est financé en partie par l’UE. Sans commune mesure avec la vitesse de propagation de la pandémie sur le continent, les projets industriels se multiplient, dans une lutte d’influence entre l’Europe et la Chine. Le 6 juillet, c’est le Maroc qui annonçait deux accords. Le premier entre le laboratoire marocain Sothema et le groupe chinois Sinopharm, qui s’engage à fabriquer 5 millions de doses par mois de son vaccin antiCovid dans le royaume (sans préciser de dates). Le second a été conclu avec le sous-traitant suédois Recipharm, qui fabrique...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Cette technologie clé de la quatrième révolution industrielle a tout pour devenir un outil majeur du développement sur le continent.

Publié en octobre 2021

Avec la start-up de paiements en ligne, la fintech africaine tient une nouvelle licorne, ces jeunes pousses valorisées à plus de 1 milliard de dollars.

Publié en octobre 2021

Les États les plus avancés économiquement commencent à surmonter les effets de la pandémie de Covid-19, mais les pays africains ne jouent pas à armes égales.

Publié en octobre 2021