Président du Mali

Ibrahim Boubacar Keïta

Par Cherif Ouazani - Publié en
Share
HENRI SZWARC/ABC/ANDIA.FR - STEPHEN SHAVER/UPI/ABACAPRESS.COM

Ils sont au coeur des crises et doivent relever un défi multiple : militaire, sécuritaire, économique.

LA NATION FRAGMENTÉE
RÉÉLU EN AOÛT 2018 à la présidence du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, 74 ans, peut-il éviter la dislocation de son pays ? L’État qu’il dirige s’est avéré incapable de se redéployer dans les régions du Nord. Aujourd’hui, le centre est en train d’échapper au contrôle de la République avec une multiplication des conflits interethniques. La force Barkhane et la Minusma maintiennent une forme d’unité au-delà de la capitale Bamako. Au coeur de la région, avec un territoire immense, zone de prédilection des groupes djihadistes, le Mali apparaît comme une nation fragmentée, en péril.