Aller au contenu principal

Editos

Share

Goma. Capitale du Nord-Kivu. RDC. Déjà, juste ces quelques mots, ça commence mal… Si on faisait un sondage mondial pour demander où ça se trouve, peu de gens seraient capables d’y répondre. En Afrique, on connaît bien. Depuis des années, Goma et ses environs sont le sinistre et incessant théâtre de conflits, violences, viols et déplacements de populations. Dans l’indifférence quasi générale. Fin mai, cerise sur le gâteau, le volcan Nyiragongo a fait irruption dans le paysage miséreux de la région. Dans la petite ville de Buhene, entre 900 et 2 500 habitations ont été englouties sous la langue de lave rocheuse du monstre géologique en éruption. Et près de 400 000 personnes ont dû quitter précipitamment la capitale régionale, baluchon sur le dos, vers des camps de réfugiés… que l’on promet d’aménager. En RDC et au Rwanda aussi. La Croix-Rouge et quelques ONG alertent, prédisent un drame humanitaire sans précédent.

Publié en juin 2021

La pandémie de Covid-19 aura relégué la question mondiale de l’environnement au second plan. Plus de manifestations, pas de COP en 2020. Certes, un des effets de cette longue période d’arrêt généralisé aura été, indirectement, la diminution des émissions de CO2. En avril 2020 par exemple, au plus fort de la fermeture internationale des échanges, on mesurait -75 % dans le secteur de l’aviation, -50 % dans le domaine des transports en général, et -15 % pour l’énergie. Très bien. Mais évidemment, la planète aspire à la reprise des activités, et la généralisation de la vaccination peut le laisser espérer pour bientôt. Donc il semble que nous allions droit dans le mur.

Publié en mai 2021
OCP

Les épidémies, les virus, les bactéries font partie de notre humanité. La lutte est incessante depuis la nuit des temps. Les civilisations ont dû faire face à des vagues meurtrières parfois endémiques et durables. On pense aux grands épisodes de peste du Moyen Âge européen, venue d’Asie sur les bateaux de la première mondialisation, et qui décimèrent une population sans repères scientifiques et qui s’en remettait à Dieu (ou au diable). On pense aussi au typhus, aux maladies dites infantiles, comme la rougeole, la rubéole, aux grippes… Certains de ces vecteurs ont été éradiqués. D’autres résistent (paludisme/malaria). De nouveaux agresseurs apparaissent. On pense au sida, et à la succession d’épidémies à coronavirus qui nous touchent depuis le début des années 2000 : SRAS, MERS, et le tout nouveau SARS-CoV-2 – provoquant le Covid-19 –, qui a mis notre monde à l’arrêt.

Publié en mai 2021

C’est la guerre ! Celle des vaccins contre le Covid-19… Les États-Unis, l’Europe, la Chine, la Russie fabriquent les produits, livrent ou ne livrent pas les doses à X ou à Y, et il n’y en a jamais assez pour tous. En Occident, depuis janvier dernier, c’est la course. Les campagnes vaccinales doivent aller vite, enrayer les seconde et troisième vagues de coronavirus qui émergent un peu partout. Et chacun cherche sa dose. Grâce, entre autres, au programme Covax, le dispositif d’accès mondial pour un vaccin contre le Covid-19 – auquel participent 172 pays dans le monde –, l’Afrique a commencé à recevoir des petits lots du précieux sérum au cours des dernières semaines. Et certains États ont commencé à piquer : le Rwanda, la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Ghana…

Publié en avril 2021

On le sait, en quarante ans, la Chine est passée d’un immense empire pauvre au statut de pre mière économie du monde. C’est une performance unique dans l’histoire de l’humanité. Sur la période, le pays a affiché une croissance moyenne de 10 % par an. Et son PIB global a été multiplié par 38. En 1981, la Chine avait exporté pour 25 milliards de dollars. Aujourd’hui, ses exportations atteignent près de 3 000 milliards.

Publié en avril 2021

Voyage en Afrique, depuis Paris, au moment où les restrictions de déplacement font rage. Avec un vrai motif, dûment attesté par trois ou quatre documents. Et le fameux test PCR négatif, exigé par tous les pays. Normal, avec cette épidémie de Covid-19 qui ne faiblit pas, c’est évidemment le plus important.

Publié en mars 2021

Pendant que les pays riches s’écharpent pour accéder aux doses vaccinales, pendant que l’Europe se divise sous l’effet de ses égoïsmes, pendant que les Chinois et les Russes tentent d’utiliser leurs technologies vaccinales pour accroître leur influence, pendant que les États-Unis « mettent le paquet » avec une offensive à coups de milliards de dollars, l’Afrique tente de trouver une réponse à la crise du Covid-19.

Publié en mars 2021

Il va falloir apprendre à vivre avec le Covid19, à l’affaiblir progressivement, avant de pouvoir le ratatiner. Le seul chemin possible pour mener cette bataille, pour vaincre, c’est la vaccination. Et la vaccination pour tous. Il ne suffira pas de protéger les riches, les États-Unis, l’Europe, une partie de l’Asie pour s’en sortir. Il faudra vacciner toute la planète. Vacciner près de 8 milliards d’humains. Un effort homérique, la tâche d’une génération.

Publié en février 2021

Quand le monde de la culture pleure à chaudes larmes en Occident, à coups de salles fermées, de tournées annulées et de festivals reportés sine die, l’Afrique, elle, avance. Comme si la musique et les arts vivants étaient, quelque part, des valeurs inaliénables. Comme si la culture était bien loin d’être une simple cerise sur le gâteau dans des pays où manger à sa faim passerait avant tout, selon les dires de la plupart des « spécialistes », qui se trompent...

Publié en février 2021

Début décembre, Time, le grand hebdomadaire américain, s’est posé la question : 2020 a-t-elle été la pire année de l’histoire ? Évidemment, le tropisme du débat est propre à cette nation de « conquérants optimistes »... Et oui, il y a nettement pire dans l’histoire du monde, des guerres (à l’échelle de la planète), des épidémies dévastatrices (la fameuse peste noire du Moyen Âge, par exemple), des famines, des astéroïdes si l’on remonte à la nuit des temps… Mais pour tous les êtres humains vivant aujourd’hui, le choc 2020 est stupéfiant. Unique. Au-delà de notre expérience. Beaucoup d’entre nous sommes des enfants de l’après-guerre justement, du baby-boom (années 1950-1960), les héritiers des indépendances aussi, d’autres sont des kids de la génération Z (celle des enfants du numérique), tous acteurs et spectateurs d’un formidable accroissement des richesses et d’un recul sans précédent de la pauvreté dans l’histoire de l’humanité.

Publié en décembre 2020

ON EN PARLE

Avec son nouvel album enthousiasmant, le guitariste et compositeur touareg de 35 ans confirme qu’il fait partie des artistes sahéliens à suivre.

Publié en juin 2021

Les créations de Freddy Tsimba participent à une rencontre inattendue, entre passé et présent.

Publié en juin 2021

Avec sa série d’autoportraits,la militante sud-africaine ZANELE MUHOLI, engagée auprès des communautés LGBTQ+, frappe fort.

Publié en juin 2021

Dans son premier recueil de poèmes, J’abrite un secret, la Tunisienne explore avec finesse et intensité ses questionnements existentiels, son regard sur le monde, entre lyrisme et révolte sociale. Elle le défendra sur scène au Festival d’Avignon, au théâtre Le Verbe fou, du 11 au 18 juillet.

Publié en juin 2021

Avec ses tableaux colorés, la plasticienne et street artist originaire du royaume chérifien signe des oeuvres intrigantes et vivantes qui fleurissent diverses expositions collectives dans l’Hexagone.

Publié en juin 2021

Le slameur et poète nigérien, Jhonel a choisi le pouvoir de la parole pour revendiquer la justice sociale et éveiller les consciences. Armé de son phrasé éloquent et de ses images fortes, il égrène ses mots au rythme de sa révolte.

Publié en juin 2021

BUSINESS

Sous l’impulsion de son président, qui s’est rendu 28 fois sur le continent depuis 2003, la Turquie affiche l’objectif de doubler le volume de ses échanges commerciaux, pour les hisser à 50 milliards de dollars dans les années à venir.

Publié en mai 2021

Madrid a lancé le plan « Focus Afrique 2023 » en mars dernier. Renforcer les liens commerciaux et freiner l’immigration. C’est le message porté par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, en visite en Angola et au Sénégal les 8 et 9 avril derniers.

Publié en mai 2021

Prisées par les investisseurs, les sociétés technologiques du secteur médical ont vu leur capital croître de 257 % en un an.

Publié en mai 2021

La pandémie a fait perdre de 23 % à 33 % de revenus aux caisses africaines. Elles pourraient retrouver leur niveau d’activité l’an prochain et leur rentabilité d’ici 2024.

Publié en mai 2021

Épargné par la récession en 2020 mais sonné par la crise sanitaire, le pays veut renforcer sa souveraineté économique et doit répondre à la grogne sociale.

Publié en mai 2021

À la tête de 80 % des réserves du globe, la République démocratique du Congo veut maîtriser l’extraction artisanale et imposer son prix sur le marché.

Publié en mai 2021

DOSSIERS ET DECOUVERTES

Le pays a besoin d’investir, de générer de nouvelles richesses, de la croissance économique. Pour entrer dans le club restreint des nations émergentes. Et surtout pour augmenter le niveau de vie des populations. C’est la clé de la stabilité à long terme.

Publié en mai 2021

Réélu, Alassane Ouattara est au centre de l’échiquier. Et au pilotage d’un nouveau mandat crucial pour le pays. Stabilité, émergence, accélération des réformes et transition générationnelle seront au cœur des enjeux.

Publié en janvier 2021

Après s’être imposé comme un hub logistique majeur, le pays s’engage résolument dans la montée en gamme et la diversification de son écosystème.

Publié en décembre 2020