Président de la Mauritanie

Mohamed Ould Abdelaziz

Par Cherif Ouazani - Publié en
Share
SOPHIE GARCIA/HANS LUCAS - AMMAR AWAD/REUTERS - FRÉDÉRIC REGLAIN/DIVERGENCE

Ils sont au coeur des crises et doivent relever un défi multiple : militaire, sécuritaire, économique.

LE CHANT DU DÉPART
AYANT ACHEVÉ son second et dernier mandat à la magistrature suprême en Mauritanie, le général devenu président, 62 ans, n’aura pas pu ou voulu modifier la Constitution pour briguer un nouveau mandat. Son successeur, Mohamed Ould Ghazouani (à droite sur la photo), élu le 22 juin dernier au premier tour, est déjà contesté par ses rivaux de l’opposition, qui ont organisé des manifestations violemment réprimées par les forces de l’ordre. Les autorités de Nouakchott accusent un complot venant des pays voisins, dont le Mali. Véritable incubateur de l’ensemble régional, Mohamed Ould Abdelaziz quitte le devant de la scène, laissant derrière lui un G5 dans la tourmente.