Aller au contenu principal

NSIA, un nouvel élan
pour ses 25 ans

Par Jean-Michel Meyer - Publié en février 2021
img
THIERRY GOUEGNON/REUTERS

​​​​​​​Le groupe de bancassurance ivoirien a résisté en 2019 et en 2020 et se tient prêt pour un rebond de l’économie africaine, qu’il attend cette année.

Le groupe NSIA (Nouvelle société interafricaine d’assurance), qui a fêté ses 25 ans d’existence en 2020, a la vigueur de sa jeunesse. Le leader du secteur de la bancassurance en Afrique de l’Ouest et centrale, avec une implantation dans 12 pays, a bien résisté à la mauvaise conjoncture. « NSIA a réalisé une très bonne performance opérationnelle en 2019 », s’est réjoui le PDG, Jean Kacou Diagou, le 22 décembre dernier, lors de la présentation des comptes pour 2019. Le groupe, qui compte 2 800 salariés, a ainsi affiché un chiffre d’affaires en progression, à 258,9 milliards de francs CFA, contre 256,8 milliards pour 2018. Sa capacité de résistance par temps de crise s’est reflétée dans la hausse du résultat net, passant d’une perte de 366 millions de francs CFA en 2018 à un bénéfice de 15 milliards de francs CFA l’année suivante. Dans un contexte économique tendu, ses deux pôles majeurs ont fait face, présentant un résultat net en hausse de 7,5 milliards de francs CFA pour le pôle assurances...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Le pays subit le contrecoup de la pandémie, qui le plonge dans une forte récession et amplifie les faiblesses d’une économie rentière.

Publié en avril 2021

Le début d’année a été marqué par des annonces sur le déploiement massif de cette technologie en 2021. Des déclarations prématurées, la majorité des pays installant la 4G. Et même si elle est prometteuse, elle s’adressera en priorité aux entreprises.

Publié en avril 2021

L’impact économique de la crise sanitaire fragilise et appauvrit les États, ce qui entrave leur capacité à rembourser leurs prêts. Le risque de surendettement menace.

 

Publié en mars 2021