Aller au contenu principal
Destin

Patrice Lumumba
« Le leader qui aurait pu… »

Par Cédric Gouverneur - Publié en juin 2021
Share
TERENCE SPENCER/THE LIFE IMAGES COLLECTION VIA GETTY IMAGES/GETTY IMAGES
TERENCE SPENCER/THE LIFE IMAGES COLLECTION VIA GETTY IMAGES/GETTY IMAGES

Le 17 janvier 1961, le premier chef de gouvernement du Congo indépendant était torturé et assassiné au Katanga, avec la complicité des autorités belges. Une relique de son corps martyrisé – une simple dent sertie d’or, arrachée par ses bourreaux – doit revenir en RDC le 30 juin. La date d’anniversaire de cette indépendance pour laquelle il s’est sacrifié. Portrait d’un héros congolais et africain.

Ce mois de juin, la Belgique doit remettre solennellement aux autorités congolaises ce qui reste de Patrice Émery Lumumba (1925-1961), premier chef de gouvernement du Congo indépendant, assassiné au Katanga. Celui-ci ayant été découpé en morceaux et dissout à l’acide, tout ce qui subsiste de sa dépouille mortelle se résume à une dent… Volée par un policier belge ayant participé à ce carnage, elle avait été saisie par la justice lors d’une perquisition à Bruges en 2016. Il y a un an, Juliana Lumumba, sa fille, a écrit au roi Philippe pour que l’ultime reste de son père soit restitué. Le souverain a accepté, et la relique va enfin retrouver sa terre natale. « La patrie témoignera sa reconnaissance » envers le héros national, a...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Pays de plus de 100 millions d’habitants, au cœur du continent, marqué par un fleuve qui court sur plus de 4 700 km, la République démocratique du Congo demeure un géant aux pieds d’argile. Gouvernance hasardeuse, mal-développement, en proie à la voracité de ses voisins comme d’une partie de ses élites… Le « projet » reste douloureusement inachevé et permanent. Les richesses et les atouts sont pourtant là : la population, le potentiel hydraulique, les mines et le sous-sol. Sans compter une créativité bouillonnante qui rayonne bien au-delà des frontières.

Publié en août 2021

Il fut le numéro deux ivoirien, destiné à devenir le numéro un. En juillet dernier paraissaient à Abidjan les mémoires d’Amadou Gon Coulibaly, décédé brutalement un an auparavant.Un récit écrit de septembre 2019 à mars 2020, devenu un témoignage intime, politique et bouleversant. Extraits.

Publié en août 2021

Première Tunisienne à intégrer l’Actors Studio, férue d’anthropologie et de cinéma, elle enchaîne peu à peu les castings et les productions outre-Atlantique et en Europe en imposant un éclectisme particulier et une silhouette de madone. Retour sur un début de success-story qui nous embarque de Tunis à New York, en passant par Palerme.

Publié en août 2021