Aller au contenu principal
Entretien

Patrick Chamoiseau
« Toute Personne accomplie doit se penser avec l’Afrique»

Par Astrid Krivian - Publié en août 2021
Share

Avec son nouvel essai Le Conteur, la nuit et le panier, l’écrivainnatif de la Martinique convoque la figure du conteur créole. Il mène une passionnante réflexion sur la création artistique, l’écriture et l’individu contemporain dans ce monde globalisé.

img
ERIC GARAULT/PASCO&CO.DR

Auteur d’une œuvre prolifique et plurielle, Patrick Chamoiseau a sorti cette année aux éditions du Seuil un ouvrage philosophique et poétique,Le Conteur, la nuit et le panier. Une nouvelle fois, il interroge cette figure du conteur déjà rencontrée dans ses précédents romans Solibo Magnifique(Gallimard, 1988), Biblique des der-niers gestes (Gallimard, 2002) et La Matière de l'absence (Seuil,2016). À partir de l’art du conteur créole – le père de « l’oraliture »antillaise, qui résiste à l’ordre esclavagiste en devenant « maître-de-la-parole » –, l’écrivain aborde la nécessité pour un artiste de « vider la page », afin de renverser les normes esthétiques ettoute autre forme d’oppression. Dialoguant avec l’œuvre d’AiméCésaire, l’auteur de Texaco (prix Goncourt 1992) explore aussi des concepts de son ami Édouard Glissant, tels que la mondialité ,le Tout-Monde, la relation ou encore la créolisation. L’individu contemporain ,qui évolue dans une globalisation dont l’origine remonte à la traite atlantique ,se construit désormais en relation avec le monde. Libéré des...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Pays de plus de 100 millions d’habitants, au cœur du continent, marqué par un fleuve qui court sur plus de 4 700 km, la République démocratique du Congo demeure un géant aux pieds d’argile. Gouvernance hasardeuse, mal-développement, en proie à la voracité de ses voisins comme d’une partie de ses élites… Le « projet » reste douloureusement inachevé et permanent. Les richesses et les atouts sont pourtant là : la population, le potentiel hydraulique, les mines et le sous-sol. Sans compter une créativité bouillonnante qui rayonne bien au-delà des frontières.

Publié en août 2021

Il fut le numéro deux ivoirien, destiné à devenir le numéro un. En juillet dernier paraissaient à Abidjan les mémoires d’Amadou Gon Coulibaly, décédé brutalement un an auparavant.Un récit écrit de septembre 2019 à mars 2020, devenu un témoignage intime, politique et bouleversant. Extraits.

Publié en août 2021

Première Tunisienne à intégrer l’Actors Studio, férue d’anthropologie et de cinéma, elle enchaîne peu à peu les castings et les productions outre-Atlantique et en Europe en imposant un éclectisme particulier et une silhouette de madone. Retour sur un début de success-story qui nous embarque de Tunis à New York, en passant par Palerme.

Publié en août 2021