Niger

Réhabiliter les villes

Par Cherif Ouazani - Publié en
Share
SHUTTERSTOCK. Le palais du sultan du Damagaram, à Zinder.

À voir les transformations spectaculaires de Niamey, on pourrait penser que la capitale s’est approprié les 20 milliards de dollars d’investissement des programmes Renaissance 1 et 2. On serait loin du compte. Convaincu que « les centres urbains sont vecteurs de développement des territoires », le président Issoufou a misé sur les sept autres grandes agglomérations. D’Agadez, pôle touristique et minier, à Zinder, ancienne capitale du Niger, en passant par Maradi, deuxième ville du pays, la modernisation des infrastructures bat son plein. Leurs aérodromes ont été réhabilités et les pistes d’atterrissage allongées pour accueillir des avions gros-porteurs, de manière à développer, à terme, des lignes aériennes domestiques. De nouveaux axes routiers désenclavent les territoires, reliant villes et villages des frontières du Nigeria, du Burkina Faso et du Mali, et renforçant les échanges commerciaux. De Diffa, où les incursions de Boko Haram se multiplient, à Tahoua, au coeur du Liptako Gourma – où sévissent Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) –, les régions les plus exposées aux attaques terroristes n’ont pas été privées d’investissement : établissements de santé, alimentation en eau potable, voiries et assainissement, infrastructures sportives ou encore pôles industriels. Malbaza abrite la première cimenterie du pays financée par le secteur privé ainsi qu’une centrale solaire de 7 MW. Torodi est le point d’arrivée du pipeline qui achemine les produits raffinés de la Soraz (Société de raffinage de Zinder) destinés à l’exportation vers le Burkina et le Mali. Pour renforcer les infrastructures d’accueil des régions, le président Issoufou a décidé de délocaliser chaque année les commémorations de la Fête de la République, le 18 décembre. Pour 2019, elle se tiendra à Tillaberi, limitrophe des frontières du Mali et du Burkina Faso, et accueillera officiels de l’exécutif, diplomates accrédités ainsi qu’un défilé militaire. Pour l’occasion, la ville et sa région ont bénéficié d’une enveloppe conséquente pour des travaux de modernisation.