janvier 2020
Banquier, Suisse

Tidjane Thiam

Par Zyad Limam
Partage

IL FAUT RETOURNER sur les bords de la lagune Ébrié, à Abidjan, pour mesurer le chemin parcouru par ce grand bonhomme de 1,90 m. Sa mère, Mariétou Sow, nièce du président Félix Houphouët-Boigny, est issue d’une grande lignée baoulé. Son père, Amadou Thiam, un Sénégalais d’origine modeste devenu ministre de l’Information ivoirien en 1963, puis ambassadeur à Rabat, lui a certainement transmis le sens de la compétition. Tout son parcours se lit dans cette volonté un peu froide de briser les plafonds plus ou moins invisibles qui bloquent l’ascension d’un jeune noir africain dans le vaste monde. Derrière son sourire policé, Tidjane Thiam est un ambitieux. L’élève surdoué (diplômé de l’École polytechnique et major de promotion à l’École nationale supérieure des mines de Paris) ne trouve pas sa place chez les « Gaulois ». Et finit par rejoindre les Anglo-Saxons, pour son premier job à McKinsey & Company.

Son rapport à l’Afrique n’est guère plus fluide. Directeur du Bureau national d’études techniques et de développement (à 31 ans) et ministre du Plan et du Développement sous Henri Konan Bédié, Tidjane Thiam vivra douloureusement le marigot politique et l’ostracisme dont il estime être victime au lendemain du coup d’État de Noël en 1999. À Londres, il devient le patron pour l’Europe de l’assureur Aviva en 2002, puis rejoint Prudential, dont il devient DG en 2009. Il est alors le premier Noir à diriger une entreprise du FTSE 100. Mais l’échec d’un projet d’OPA sur un assureur asiatique laissera des traces douloureuses. Gravé dans sa mémoire, la phrase de l’un de ses actionnaires (surprise par un journaliste) : « Mais pour qui se prend ce nègre, qui pense qu’on va lui laisser faire une OPA de 35 milliards de dollars ? »

DG de Crédit Suisse depuis 2015, le Franco-Ivoirien a remis à flot le fleuron de la finance helvétique. Pourtant, là aussi, il aura été fraîchement accueilli par un establishment crispé. Nommé « banquier de l’année » par le magazine britannique Euromoney en août 2018, Thiam a prouvé une fois de plus ses qualités de master strategist, capable de réorienter en quelques années le business d’une des plus grandes banques européennes. Sans demander un sou au contribuable suisse.

À 56 ans, Tidjane Thiam, fortune faite, aura beaucoup prouvé. Et beaucoup lutté. Il incarne probablement l’une des réussites les plus éclatantes de la diaspora africaine. Se pose dorénavant la question de la suite, d’un « et maintenant » qui aurait du sens dans cette incroyable aventure personnelle. 

Partage
À lire aussi dans TEMPS FORTS
LES AFRO CONQUÉRANTS Écrivaine, France Leïla Slimani
LES AFRO CONQUÉRANTS Actrice, Égypte Hend Sabri
LES AFRO CONQUÉRANTS Élue de la chambre des représentants, États-Unis Ilhan Omar
LES AFRO CONQUÉRANTS Dirigeant, France Momar Nguer

Suivez-nous