Aller au contenu principal
Révolution

Transformons l'Afrique !

Par Cédric Gouverneur - Publié en juillet 2021
(avec Zyad Limam)
Share
Au Festival sur le Niger de Ségou, au Mali, en 2015.
Au Festival sur le Niger de Ségou, au Mali, en 2015. TIM DIRVEN/PANOS-REA

L’impact socio-économique de la pandémie a été amplifié par les faiblesses structurelles du continent. Le modèle ancien, postcolonial, est-il à bout de souffle ? Il faut réinventer un développement endogène, plus inclusif. Il y va de l’avenir de la jeunesse africaine, des centaines de millions de citoyens hyperconnectés qui, face au manque de perspectives, pourraient être séduits par deux mirages mortifères : l’exil ou l’impasse extrémiste.

Les défis de la jeunesse

L’ÂGE MÉDIAN du continent est d’à peine 20 ans (19,6), contre 30,4 ans à l’échelle du globe. Le Niger, le Tchad, le Mali et l’Ouganda disposent des populations les plus juvéniles de la planète, avec un âge médian de 15-16 ans. En Afrique du Nord, il est un peu plus élevé qu’en Afrique subsaharienne : 28,9 ans pour l’Algérie, 29,7 ans au Maroc, et 32,7 ans en Tunisie. Les pays d’Afrique subsaharienne comportent ainsi mécaniquement peu de personnes âgées, de 2 % à 3 %. Alors que des nations comme le Japon ou la Corée du Sud voient leur population vieillir, la jeunesse de l’Afrique est un atout : elle explique par exemple la faible mortalité due...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Pays de plus de 100 millions d’habitants, au cœur du continent, marqué par un fleuve qui court sur plus de 4 700 km, la République démocratique du Congo demeure un géant aux pieds d’argile. Gouvernance hasardeuse, mal-développement, en proie à la voracité de ses voisins comme d’une partie de ses élites… Le « projet » reste douloureusement inachevé et permanent. Les richesses et les atouts sont pourtant là : la population, le potentiel hydraulique, les mines et le sous-sol. Sans compter une créativité bouillonnante qui rayonne bien au-delà des frontières.

Publié en août 2021

Il fut le numéro deux ivoirien, destiné à devenir le numéro un. En juillet dernier paraissaient à Abidjan les mémoires d’Amadou Gon Coulibaly, décédé brutalement un an auparavant.Un récit écrit de septembre 2019 à mars 2020, devenu un témoignage intime, politique et bouleversant. Extraits.

Publié en août 2021

Première Tunisienne à intégrer l’Actors Studio, férue d’anthropologie et de cinéma, elle enchaîne peu à peu les castings et les productions outre-Atlantique et en Europe en imposant un éclectisme particulier et une silhouette de madone. Retour sur un début de success-story qui nous embarque de Tunis à New York, en passant par Palerme.

Publié en août 2021