Côte d’Ivoire

Un scrutin ouvert et décisif

Publié en
Share
Le 30 juillet dernier, Alassane Ouattara nommait Hamed Bakayoko Premier ministre. IVORIAN PRESIDENCY/CIBOUT/AFP PHOTO

Fin octobre, le 31 précisément, doit avoir lieu le premier tour de l’élection présidentielle. Un moment démocratique clé pour la Côte d’Ivoire, une étape dans la construction de la modernité politique. Face aux défis multiples, le président Alassane Ouattara fera acte de candidature. Avec un véritable projet de continuité et d’action. Mais chacun le sait, l’élection d’octobre 2020 sera aussi… une véritable élection, ouverte, l’occasion d’un débat tonique et d’une campagne animée. Les candidats sont déjà nombreux, dont ceux du PDCI et du FPI. Le RHDP proposera un vrai bilan et une perspective pour l’avenir. Le programme du candidat est sur la table. L’équipe est rassemblée. Dans ces moments de pandémie mondiale, d’incertitudes économiques, de menaces sécuritaires, le processus prend toute son importance. La Côte d’Ivoire aura besoin de leadership. Et ce seront les Ivoiriens, in fine, qui décideront.