Les 20 questions

Yacine Boularès

Par Astrid Krivian - Publié en
Share
CYRILL MATTER PHOTOGRAPHER

Avec son groupe AJOYO, le saxophoniste franco-tunisien installé à New York harmonise avec maestria groove, jazz, soul et pop. Leur deuxième album, War Chant, est un puissant cri de colère contre le président Trump.

1 Votre objet fétiche ?
Mon saxophone. 
 
2 Votre voyage favori ? 
Le Japon. L’exotisme extrême, l’étrangeté absolue, riche en découvertes infinies. Mais aussi au quotidien avec mon épouse, japonaise.
 
3 Le dernier voyage que vous avez fait ? 
Une tournée dans le Sud conservateur des États-Unis. Malgré nos craintes, les gens ont soif de culture et de diversité. Notre musique y est d’autant plus nécessaire. 
 
4 Ce que vous emportez toujours avec vous ?
 Du café et du chocolat noir. Une addiction pas très écologique… 
 
5 Un morceau de musique ? 
« Wise One » de John Coltrane. Une nouvelle profondeur, une spiritualité à chaque écoute. 
 
6 Un livre sur une île déserte ? 
Les œuvres de Dostoïevski. Il dépeint avec précision et poésie les états limites, la folie. 
 
7 Un film inoubliable ?
Princesse Mononoké, de Hayao Miyazaki. Poétique, mystique ! 
 
8 Votre mot favori ? Je n’en ai pas. 9 Prodigue ou économe ? 
Prodigue, hélas [rires] ! 
 
10 De jour ou de nuit ? 
De nuit, elle m’apaise, j’y suis dans mon élément. Le jour est chargé d’incertitudes. 
 
11 Twitter, Facebook, e-mail, coup de fil ou lettre ?
Coup de fil et lettre : je chéris ces correspondances où l’on partage bien plus que par mails et SMS. 
 
12 Votre truc pour penser à autre chose, tout oublier ? 
La méditation Vipassana, basée sur l’observation de la respiration et des sensations. Grâce à cet ancrage, j’ai l’impression que rien ne peut m’arriver. 
 
13 Votre extravagance favorite ?
J’admire l’extravagance vestimentaire chez les autres, mais pas chez moi. 
 
14 Ce que vous rêviez d’être quand vous étiez enfant ? 
Joueur de basket-ball de la NBA. J’ai participé à des championnats de France, avant de réaliser mon rêve de jazz.
 
15 La dernière rencontre qui vous a marqué ? 
Une jam-session avec le trompettiste américain Roy Hargrove [décédé en 2018, ndlr]. Il incarnait l’histoire, l’esprit du jazz. 
 
16 Ce à quoi vous êtes incapable de résister ?
Le chocolat ! 
 
17 Votre plus beau souvenir ?
Une aurore dans le désert de Joshua Tree, lors d’une retraite avec mon épouse en Californie. 
 
18 L’endroit où vous aimeriez vivre ? 
Tokyo. Sa complexité, l’ampleur des découvertes me stimulent.
 
19 Votre plus belle déclaration d’amour ? 
Nos vœux de mariage avec ma femme : s’aimer aussi pour ce que l’on deviendra. 
 
20 Ce que vous aimeriez que l’on retienne de vous au siècle prochain ?
Laisser une trace éveille des sentiments d’ego que je préfère ne pas engager.